Une équipe de l'I2MC obtient la première subvention européenne de médecine personnalisée

01 février 2019

Stanislas Faguer et Julie Klein de l’équipe « Fibrose rénale : détection et mécanismes » dirigée par Joost-Peter Schanstra au sein de l’Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires (Inserm / Université Toulouse III - Paul Sabatier), en collaboration avec le CHU de Toulouse et des partenaires européens, viennent d'obtenir la première subvention issue du programme européen de médecine personnalisée ERA-Permed (ERA-Net on personalised medicine) dans la maladie rénale aiguë.

Fibrose hépatique congénitale : localisation rénale. Dilatation kystique. Kyste.

Au niveau mondial, l’insuffisance rénale aiguë conduit au décès de plus de 2 millions de personnes par an. En Europe, le coût de la prise en charge est estimé à 11 milliards d’euros par an. Le projet vise à valider et développer des outils non-invasifs pour proposer une prise en charge adaptée au patient. L’étude va combiner une approche clinique incluant plus de 1 600 patients, et des analyses omiques et bio-informatique les plus récentes. En savoir plus >>


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes