Un probiotique désarmé pour mieux guérir

27 septembre 2019

Eric Oswald et Jean-Philippe Nougayrede, chercheurs à l'Institut de recherche en santé digestive ont réussi à mieux comprendre la synthèse des « bonnes » et « mauvaises » molécules chez « Nissle 1917 » et ainsi créer une nouvelle souche incapable de produire la toxine (la colibactine), tout en gardant ses propriétés probiotiques.  Les travaux sont publiés dans la revue PLoS Pathogens. En savoir plus >>


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes