Salvatore Valitutti obtient un ERC Synergy, prestigieux financement européen

15 novembre 2020

Près de 10 millions d’euros viennent d’être attribués via un financement ERC (European Research Council) Synergy à 4 équipes internationales pour une période de 6 ans. Le projet " ATTACK "  de Salvatore Valitutti, directeur de recherche à l'Inserm, chef d’équipe au Centre de recherches en cancérologie de Toulouse / IUCT - Oncopole, est centré sur l’analyse de l'arsenal tactique des cellules T pour la lutte contre le cancer.

 

Ces dernières années, le succès des immunothérapies contre le cancer a attiré l'attention des scientifiques et de l'industrie mondiale sur les cellules T cytotoxiques qui nous protègent en tuant les cellules infectées et cancéreuses. Toutefois, les approches actuelles en matière d'immunothérapie présentent encore de nombreuses limites, notamment des coûts élevés, la dépendance à l'égard de l'intégrité du système immunitaire du patient et la résistance des cellules cancéreuses au traitement. Le projet " ATTACK ", financé par l’ERC Synergy portera sur une nouvelle biotechnologie permettant d'explorer plus en profondeur la machinerie cytotoxique des cellules T et d'approcher l'objectif d'un traitement efficace et accessible du cancer.

À Toulouse, Salvatore Valitutti a été invité dans cette collaboration en raison de son expertise de 30 ans dans l'étude de la biologie des lymphocytes T cytotoxiques humains et pour sa compétence dans la visualisation du combat entre ces cellules et les cellules cancéreuses en utilisant une combinaison de techniques d'imagerie de pointe.

L’équipe toulousaine en collaboration avec les scientifiques de l’Université d’Oxford a mis en évidence une arme jusqu'alors inconnue dans l'arsenal tactique des cellules T : les particules d'attaque supramoléculaires (SMAP) qui tuent les cellules cibles.

Grâce à l’ERC Synergy, quatre équipes scientifiques basées en Allemagne, en France, en Italie et au Royaume-Uni vont combiner leurs diverses compétences pour comprendre la biosynthèse, la structure et la fonction de ces particules et développer une biotechnologie d'amélioration des SMAP dans les cellules T modifiées.

En perspective, de nouvelles approches thérapeutiques et d'essais cliniques pourront être développées à l’Institut universitaire du cancer de Toulouse.

Ce projet place l’équipe toulousaine au cœur de l’expertise européenne en cancérologie et contribue à accroître la reconnaissance internationale du pôle toulousain dans ce domaine.

Projet ATTACK :
Analyse de l'arsenal tactique des cellules T pour la lutte contre le cancer

Chercheur·e·s et institutions d'accueil :

  • Jens RETTIG, Université de la Sarre, Hambourg, Allemagne
  • Cosima BALDARI, Université de Sienne, Italie
  • Michael DUSTIN, Université d'Oxford, Royaume-Uni
  • Salvatore VALITUTTI, Inserm, Université de Toulouse, France

L’équipe de Salvatore Valitutti est soutenue par l’Inserm, l’Université Toulouse III - Paul Sabatier, l’Institut Claudius Regaud, la Fondation Toulouse Cancer Santé et la Ligue contre le cancer. L’équipe, membre du Laboratoire d'Excellence Toulouse Cancer (Labex TOUCAN) est soutenue par des subventions industrielles de Hoffmann-La Roche et Bristol Myers Squibb.

Le programme ERC Synergy Grant s'adresse à des équipes de deux à quatre chercheurs et leurs équipes pour mener conjointement des projets de recherche ambitieux. L'unique critère de sélection du programme est l'excellence scientifique.


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes