Les opioïdes freinent la régénération tissulaire

05 octobre 2018

Chez la majorité des mammifères, le processus de cicatrisation est rapide mais altère le fonctionnement normal du tissu, contrairement à la régénération.

Dans une étude récemment publiée dans la revue Scientific Reports, une équipe du laboratoire StromaLab (UMR EFS / Inserm / UT3 / ENVT 1031 et ERL CNRS 5311) montre que les antidouleurs actuellement utilisés orientent la réparation tissulaire vers une cicatrisation et non une régénération. Ces résultats pourraient impliquer de revoir la stratégie de prise en charge de la douleur. En savoir plus >> (139,7 ko)

Crédit photo : © Labit E. et al 2018 (montage réalisé par le Dr C. Barreau)


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes